La dernière chance

Le titre de l’Express de cette semaine renvoie à celui de notre dernier livre. L’occasion de rappeler nos propositions de réformes pour les 100 premiers jours du quinquennat. Découvrez-les en 1 minute: https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=3jnZowjqUtg&t=2s

Les réformes du prochain quinquennat

Les Gracques, think tank social-libéral aspirant à dépasser le clivage gauche-droite, font de nombreuses recommandations et propositions. En particulier à l’occasion des élections présidentielles. Il y a dix ans, ils avaient publié un ouvrage manifeste titré « Ce qui ne peut plus durer ». Ils ont récidivé, pour 2022, avec « Le Manifeste de la […]

Propositions: Emmanuel Macron pioche chez Les Gracques

Il aura donc fallu que Marine Le Pen présente mardi à Vernon (Eure) sa vision de la pratique présidentielle, pour qu’Emmanuel Macron partage enfin, à douze jours du second tour de l’élection, ses « réflexions » sur les institutions. Alors que la fracture démocratique a encore été confirmée par le taux d’abstention au premier tour de l’élection présidentielle (12,8 […]

Un RSA vraiment automatique serait une percée majeure contre la précarité

La politique du « en même temps » suppose de combiner des logiciels politiques différents. Au point parfois d’être contradictoires ? C’est ce qui a été reproché au programme du président de la République en matière de minima sociaux : à ma gauche, la mise en place d’un versement automatique des aides sociales (à commencer par le RSA) ; […]

Tous pour l’Ukraine: Meeting de solidarité mardi à Paris, en présence de Valérie Pécresse et d’Anne Hidalgo

Le philosophe Bernard-Henri Lévy tient mardi 1er mars à 17h « un meeting de solidarité » au Théâtre Antoine à Paris, en soutien au peuple ukrainien et à son président, Volodymyr Zelensky. Côté responsables politiques, François Hollande, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse et Christophe Castaner sont attendus. Article complet à lire dans le JDD.

«Après la présidentielle, cent jours pour des réformes de fond»

Le temps perdu au début d’un quinquennat ne se rattrape jamais, plaident les Gracques, groupe de réflexion social-libéral, qui compte de nombreux hauts fonctionnaires. Le quinquennat qui s’achève, comme ceux qui l’ont précédé, aura rappelé la puissance du «triptyque de la réforme» qui s’impose à tout élu à la présidence de la République. Règle n° 1: […]