Catégories
Economie

Le passage à 15 régions ? C’est déjà fait !

Réforme territoriale     L’organisation territoriale des services administratifs a ceci d’intéressant que rien ne l’oblige à suivre le découpage des collectivités territoriales. Pas étonnant donc qu’on y trouve quantité d’expériences pour revisiter la carte de ces collectivités. Et une grande surpris attend celui qui se donne la peine de s’y plonger.

Si tant de beaux esprits se grattent encore la tête pour savoir comment réduire de 22 à 15 le nombre de régions, c’est qu’ils ignorent que le travail a déjà été fait. Et pas par n’importe qui : par la Cour des Comptes ! Celle–là même qui ne cesse d’appeler le pays à la réforme territoriale, est passée la première de la parole aux actes. Désormais les circonscriptions des Chambres régionales des comptes – c’est-à-dire le réseau des juridictions financières qui dépendent de la Cour des comptes –se décomposent en un maillage de… 15 régions, soit justement la cible de regroupement des conseils régionaux qu’a esquissée le Président de la République lors de sa récente conférence de presse.

Le schéma territorial de la Cour des Comptes a tranché, sans s’enliser dans des vieux débats ni provoquer de révoltes ; et surtout sans renvoyer au lendemain ce qui devait se faire le jour même, et qui s’est donc fait. Il a mis en œuvre la plupart les options de regroupement évidentes, à commencer par le mariage des régions Basse et Haute-Normandie et la fusion Picardie-Nord-Pas-de-Calais. Pour le reste, la carte des CRC (ci-dessous) repose sur un adossement des « petites » régions aux régions voisines plus peuplées (c’est le cas de l’Auvergne avec Rhône-Alpes) ou du rapprochement de deux petites régions limitrophes dans un ensemble plus conséquent (Lorraine-Champagne-Ardenne ou Bourgogne-Franche-Comté).

Les juridictions financières ne sont pas les institutions les plus connues ou les plus observées de la 5èmerépublique. Mais grâce à la Cour des Comptes, on constate que ces juridictions chargées de surveiller la bonne gestion de l’Etat et des collectivités ont su aussi montrer la voie  en matière d’organisation. Au législateur d’en faire autant. Chiche ?

Par Les Gracques

La rédaction des Gracques